Press Room

Le rôle de l’assurance dans le développement des parcs éoliens offshore

Cécile Ballion - Marine Advisor

 

Selon la Commission Européenne, la Belgique n’atteindra pas ses objectifs climatiques de 2020 et 2030 pour les émissions de gaz dans les secteurs non industriels, à savoir le transport, le logement, l’agriculture et le secteur tertiaire. “Des efforts supplémentaires sont nécessaires dans les domaines de la réduction des émissions, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique”, a déclaré l’institution.

Concrètement, d’ici 2020, la Belgique devra avoir réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 15% par rapport à 2005. Nous sommes actuellement à 12%. Selon les prévisions, la Belgique atteindra 14-15% en 2030, alors qu’elle devrait atteindre 35%, conformément à ses engagements.

Aujourd’hui, il est quatre fois plus rapide de construire des parcs éoliens offshore qu’il y a dix ans. De ce fait, le coût de la construction des éoliennes offshore a diminué au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, il s’agit d’une des technologies énergétiques les plus compétitives.

Au sein de “North Sea Port”, de nombreuses firmes ont déjà installés des éoliennes dans leur propre zone industrielle. Cela permet de réduire les émissions de CO2 de 9 600 tonnes par an. Avec la construction de Norther, son sixième parc éolien, la Belgique est ainsi devenue le cinquième plus grand producteur mondial d’énergie éolienne. De plus, deux autres vont être construits d’ici 2020, ce qui permettra de produire environ 10% de la demande globale en électricité par an en Belgique. D’ici 2030, 20% de l’électricité belge sera produite par des éoliennes offshore. L’électricité verte génère aussi entre 15 000 et 16 000 emplois directs et indirects en Belgique et en Europe.

Une économie à zéro émission nette d'ici 2050 reposera sur les énergies renouvelables. L'éolien offshore est essentiel pour concrétiser l'ambition de l'Europe en matière de décarbonisation et de transition énergétique durable. Selon la Commission européenne, cela représentera un total de 240 à 450 GW d'énergie éolienne offshore.

Selon WindEurope, la coopération internationale et une plus importante ambition nationale sont la clé afin d’atteindre les objectifs climatiques.

Néanmoins, le transport des éoliennes est compliqué et non sans risque. En effet, les pales des éoliennes sont de plus en plus longues (jusqu’à 80 mètres), ce qui les rend extrêmement fragiles. Certains navires ne sont ni assez grands ni adaptés pour les avoir à bord.

Afin d’assurer votre croissance et d’éviter des pertes financières imprévues, vous devez être totalement conscient des risques encourus et être correctement couvert. En d’autres termes, vous avez besoin d’un partenaire d’assurance expérimenté à vos côtés. Avec plus de 60 ans de savoir-faire et des spécialistes en interne pour chaque domaine, Concordia est le partenaire d’assurance idéal pour chaque segment de marché. En contact avec plusieurs compagnies d’assurance, nationales et internationales, nous avons une capacité de négociation qui nous permet de toujours trouver les meilleures conditions sur le marché et la solution d’assurance optimale adaptée à vos besoins. Tous nos départements, de la construction à la responsabilité civile en passant par la marine, travaillent ensemble et sont à votre écoute, en prenant en compte vos besoins et vos ambitions afin de vous fournir la solution d’assurance idéale. Nous pouvons vous aider tout au long du processus : de la construction des parcs éoliens au transport des éoliennes. N’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous aider. Nous assurons et gérons, afin que vous puissiez performer.

Partagez l'article

Contactez-nous

Notre équipe est toujours prête à vous écouter, à répondre à vos besoins et ambitions. Contactez-nous dés aujourd'hui. Nous sommes ravis de vous aider !